3D Réaliste : Booster sa vente immobilière

3D Réaliste : Booster sa vente immobilière

Architecte d’intérieur et décorateur en Provence, diverses prestations s’offrent à vous. Parmi elles le 3D réaliste, qui s’impose peu à peu dans le domaine, permet dans bien des cas de débloquer des situations (vente de biens, aperçu avant travaux, idées décoratives, présenter le potentiel d’un lieu…).

Un bien à la vente, s’il n’est pas mis en avant, peut le rester pendant des mois voir des années. Trop vide, trop encombré ou même trop de travaux, difficile de présenter votre vitrine à vos potentiels acquéreurs et qu’ils s’y projettent. Bien entendu cela reste du virtuel…mais la projection 3D permet de lever les barrières et de rendre votre bien attractif. Ainsi, avec une décoration soignée et une présentation des fonctionnalités/proportions, vos chances de vendre n’en seront qu’accru.

Ici, mon client a fait appel à mes services pour déclencher la vente de son bien en rénovation avant même avoir commencer les travaux. Le but? Gagner du temp sur la parution de son annonce, présenter l’enveloppe de son bien, ses fonctionnalités  et le rendre attrayant par une décoration recherchée. Il en va de soi que les idées apportées peuvent aussi bien lui servir ou même donner des idées aux futurs acquéreurs.  Cette prestation peut aussi bien se faire à proximité par la prise de mesures sur place ou à distance. Ce projet étant au Portugal, l’envoie des plans techniques m’a permis d’élaborer le projet au centimètre près !

Pour toutes questions sur le sujet ou sur le tarif n’hésitez pas à me contacter, Mr Mareigner

vue de la façade

vue 3D extérieur

vue extérieur sur le coin repas

suite parentale

chambre d’enfant

salle de bain de l’étage

salle de bain du RDC

chambre d’adolescent

vue depuis le salon

vue sur salon

vue sur l’espace de vie

Voyage à bali

terrasseamenagee

Comment aménager et décorer son extérieur !?

Comment aménager et décorer

son extérieur !?

terrasseamenagee

C’est en tant que décorateur d’intérieur (et non d’extérieur 😉 ) que j’ai décidé de vous partager quelques astuces. Les beaux jours arrivent et on a qu’une envie …profiter de notre extérieur ! On a tendance à privilégier la décoration à nos intérieurs, mais sachez que nos extérieurs n’en sont que le prolongement . C’est pour cela que certains codes en décoration sont applicable, sans compter quelques attentions particulières. Nous allons donc voir ensemble plusieurs parties : la décoration, l’aménagement mais aussi les normes à respecter.

La décoration

Lorsque l’on parle de décoration, plusieurs choses nous viennent à l’esprit. En effet couleurs/matériaux/choix du mobilier sont les éléments à prendre en compte pour chaque projet. Premièrement et principalement, la nature nous offre un panel de couleurs par la floraison des plantes et leur structure même. Certaines auront un feuillage caduc ou persistant, de couleur unie ou panachée, occultant ou à claire-voie etc. Selon l’ambiance souhaitée on privilégiera des tonalités douce comme le blanc/bleu/pastel ou vive rouge/jaune/orangé. De même, on quantifiera le nombre de plante (à couleur) selon l’ambiance recherchée. Tout comme en décoration d’intérieur, les couleurs flashy seront employées avec parcimonie pour dynamiser le lieu. Côté fonctionnel, une multitude d’usage est possible dont voici quelques exemples.

  • une haie (bambou ou autres) à choisir en fonction de la hauteur à maturité pour occulter le vis-à-vis
  • une jolie plante grimpante (à crampon si la surface est fragile) pour oublier un mur délabré, atténuer une surface trop éblouissante, isoler (chaud ou froid) un pan de mur
  • une plante au feuillage clairsemé pour apporter de l’ombre sans pour autant briser la vue
  • des arbres « filtres » pour réguler le vent, rafraichir l’air chaud côté sud et à l’inverse isoler une façade côté nord ( technique employée dans les constructions écologiques)

Concernant les matériaux, la aussi il y aurait de quoi perdre son latin. Petit aparté à la décoration, les architectes d’intérieur/décorateurs emploient allègrement différentes textures pour donner de l’originalité et du relief aux projets. De nos jours pour les contenants en pots, le choix se porte autant sur les couleurs que sur les matériaux qui les composent. Attention à l’harmonie, trop de couleurs tue la couleur ! En terre cuite, colorés/vernis, en métal, plastique etc…libre à vous de choisir. Eviter de partir sur plus de deux aspects auquel cas il y aurait un manque de cohérence. Côté utilisation, le contenant est à choisir selon les besoins de la plante (humidité, volume racinaire). La terre cuite aurait tendance à mieux protéger des agressions extérieurs, mais attention au poids (nous le verrons pourquoi par la suite). Au niveau du sol, le rôle des couleurs est important. Une terrasse exposée nord, donc peu lumineuse, évitez les tonalités froides. A contrario, plein sud, attention aux surfaces lisses où la réverbération du soleil serait insupportable. Dernièrement, côté perspective, évitez des couleurs foncées si votre extérieur (balcon ou terrasse) est étroit, il en serait visuellement d’avantage.

amenagementterrasse

L’aménagement

Etape essentielle pour se prélasser à l’extérieur, je ne pouvais pas vous parler de tout mais voici quelques conseils. Pour ceux qui ont la chance d’avoir une grande surface, n’hésitez pas à créer différentes zones. Détente, coin repas, jardinet, air de jeux… Prenez un crayon, représentez votre extérieur et divisez le ! En décoration cela s’appelle un zooning :). Si vous avez un jardin, le terrain ou la végétation va vous suggérer naturellement ces zones. Pour ceux ayant une grande terrasse, il peut être judicieux de créer des plateformes en bois (mélange de texture entre carrelage/bois) pour rendre la surface moins platonique. Le rendu 3D réaliste présenté ici même en témoigne ! L’idéal est de casser ces lignes, apporter des courbes et ainsi tromper le regard sur les volumes. Passer par un professionnel vous permettra d’avoir des idées auxquelles vous n’auriez peu être pas penser et surtout d’avoir des plans techniques. Pour ma part, je propose à mes clients des rendus 3D plus ou moins poussés afin de les projeter au coeur de leur projet.balcon Pour les moins chanceux, ceux possédant une petite surface ou même un balcon filant (difficile à aménager) tout n’est pas perdu ! Les règles sont quasi les même, utilisation des couleurs/matériaux mais aussi la création de différentes zones. Pour les fans de DIY, fabriquer votre mobilier vous permettra de vous adapter au terrain. Plusieurs tutos sont présents sur internet, dont Pinterest où l’on trouve pas mal d’idées. Je pourrai faire un article complet sur le « balcon  » mais je me dois ici de rester assez généraliste. Revenons sur le rendu 3D présenté, vous apercevrez un balcon filant (très long mais très étroit). En tant que décorateur, j’avais proposé plusieurs cercles de gazon synthétique de taille décroissante. Au niveau texture, le contrat est rempli, et la couleur dynamise ce couloir…mais les formes ici jouent un rôle majeur. Visuellement, on a l’impression que le balcon s’élargie. A vous d’en juger !! Concernant les plantes, le choix de ne pas obstruer l’espace était primordiale, ne perdez pas de vue le côté fonctionnel.

Normes et règles de sécurité

Qui dit aménagement dit peu être « électricité ». Que les luminaires soient encastrés, en applique ou même posés/fixés au sol, vérifiez bien qu’ils respectent les normes de protection contre l’eau. Si vous voulez le détail sur chaque « zone électrique » le site paulmann.com différencie chaque protection.

Pour les pots suspendus, lors de l’achat, assurez vous qu’ils respectent les dispositions de l’article 96-2 du règlement sanitaire départemental. Ceux en copropriété , attention au règles internes qui vous interdiraient tout type de système d’accroche.

Enfin, et c’est la raison pour laquelle j’ai consacré un thème « sécurité », pensez à respecter les règles concernant le poids maximum supporté pour un balcon ! Dans les règles, le plancher peut supporter un poids maximal de 350kg au mètre carré. Cela peut vous sembler énorme mais au poids des contenants s’ajoute le poids du contenu. Pour cela, un calcul est simple. Prenez le volume de votre contenant et reportez vous aux équivalences en poids/volume pour chaque élément (terreau sec / mouillé, terre végétale, sable etc). Heureusement plusieurs solutions s’offrent à vous pour en alléger le poids. Les billes d’argile, de polystyrène sont des solutions pour drainer votre terre mais surtout l’alléger.

 

J’espere que cet article vous aura intéressé et peu être même donner envie de prendre en main votre décoration ! Retenez juste que prendre soin de son intérieur c’est bien, mais aussi de son extérieur c’est encore mieux 😉

terrassemobilier

DIY table extra basse

DIY : Création d’une table extra basse

DIY table extra basse

 

DIY : création d’une table extra basse

A tous les fans de bricolage, de DIY et de décoration cet article est fait pour vous. Je vous donne les astuces pour réaliser chez vous votre propre modèle de table basse. Il s’agit ici d’une table extra basse, appelée aussi coffee table, avec un support en verre sécurite je précise ! La déco c’est bien mais en sécurité c’est mieux!!

 

Vous aurez besoin pour cela:

  • d’une perceuse avec foret à bois et d’une visseuse (un tournevis pour les aguerris 😉 )
  • de visses adaptées à l’épaisseur de votre bois
  • de 4 tiges filetées avec 16 écrous du même diamètre
  • de bastaings de récupération
  • d’un morceau de bois flotté
  • d’une plaque en verre sécurite
  • de la colle à bois (pour former une pâte à bois avec la sciure)

Tout d’abord, la taille de votre table basse dépendra de la taille de votre plateau en verre. Prenez soin de poser votre support au sol sur un tissu pour amortir les chocs. Placez deux sections de bastaing de part et d’autre du verre comme sur la photo. L’idéal serait de récupérer du bois travaillé par le temp, mais au pire des cas vous en trouverez dans les enseignes de bricolages. Dans ce cas, il vous sera indispensable de poncer la surface pour retirer ce jaune qui vient du traitement en amont et votre texture n’en sera que plus agréable.

   Prise de mesure :

Prenez les mesures exactes de façon à ce que votre gabarit ne dépasse pas du verre. A l’aide d’une scie à main ou bien électrique, en retrait du verre, vous découperez en prenant garde de ne pas osciller pour rester bien perpendiculaire au bois. Vient au tour du bois flotté… mettez le morceau sur les bastaings , maintenez le, et sciez le long de chaque bastaing pour que la coupe soit bien horizontale à la face de celui-ci. Une coupe biseautée entrainerait la perte de votre bois tant recherché ! Pour ma part, j’aime le côté non linéaire du bois central, cela apporte de l’originalité et de l’authenticité. Sachez que le bois flotté est traité naturellement donc nullement besoin de le vernir ou d’appliquer d’autres produits.

   Etape d’assemblage :

Une fois vos morceaux de bois coupés aux bonnes mesures, placez vos bastaings l’un au dessus de l’autre et faire 4 perçages au travers (linéarité assurée si vous percez bien verticalement) pour le passage des futures tiges filetées. Coupez vos tiges métalliques à la longueur du verre en rajoutant 2cm de façon à accueillir les boulons. Procédez comme suit : boulon/bastaing/boulon….boulon/bastaing/boulon. Assemblez en premier les bastaings avec les tiges et écrous, toujours sur le verre pour le gabarit (ça aide 🙂 ), et ensuite positionnez votre bois flotté et stabilisez le . Pré-perçez au travers des bastaings jusqu’au bois flotté pour faciliter le passage des visses. Le diamètre de pré-perçage doit toujours être inférieur à celui de la visse.

Petite astuce ! Conservez la sciure pour la mélanger à de la colle à bois. Vous obtiendrez une pâte à bois de la même couleur que votre bois et cela est valable pour quasi toutes les essences. Un léger ponçage en aval et vous n’y verrez plus rien…ou presque ! 😉 

Le nombre de visses conseillées est de 3 minimum par extrémité de manière à limiter la possibilité de rotation. Selon l’esthétique recherché, vous pourrez vernir les pieds de votre table de la couleur que vous voulez. En passant de la peinture sur bois , du badigeon au vernis, le choix est multiple. Sur le modele présenté j’ai opté pour un vernis transparent , ayant pour but unique de le protéger.

Petite astuce DECO de votre décorateur:

Si vous avez une multitude de meuble en bois et que vous optez pour une table en « bois », veillez à rester sur la même teinte pour ne pas faire de patchwork d’essence. Pour ceux qui aiment le mix and match (scandinave/baroque, industriel/moderne) veillez à sélectionner une couleur de bois appropriée et non créer un troisième style! En ce qui concerne la taille, éviter d’avoir une table basse plus haute que votre assise de canapé, surtout si ils sont proche. Pour finir, ce modèle de table extra basse (ou aussi appelé Coffee table) que je vous ai présenté est IDEAL pour les petits espaces. Visuellement ,en abaissant le centre de votre salon, cela ne fera qu’agrandir le reste et donc créera un dynamisme appréciable.

A bientôt pour un prochain TUTO déco et brico , et n’oubliez pas de partager si vous avez aimé !!! 😉